Mib devrait augmenter le premier jour de l’année

[ad_1]

(Alliance News) – Le Mib devrait ouvrir en hausse lundi lors du premier jour de bourse de la nouvelle année qui voit les principales bourses asiatiques, celles de Londres et de New York fermées.

Le FTSE Mib devrait donc ouvrir dans le vert de 145 points ou 0,6% après avoir clôturé vendredi dans le rouge de 1,5% à 23 706,96, terminant ainsi 2022 avec une contraction de plus de 13%. Sur la fourchette annuelle, le plus bas de 20 183 est rappelé tandis que le plus haut était de 28 212,39.

En Europe, le CAC 40 de Paris est attendu en hausse de 57,3 points ou 0,9% tandis que le DAX 40 de Francfort cède 157 points ou 1,1%.

Sur le plan macro, l’indice des directeurs d’achats manufacturiers italien, français, allemand et de la zone euro est attendu dans la matinée.

Parmi les plus petites listes vendredi, la Mid-Cap a clôturé en baisse de 1,1% à 39 374,15, la Small-Cap a augmenté juste au-dessus de la normale à 27 739,53 tandis que la croissance italienne a terminé en hausse de 0,1% à 9 250,52.

À Milan, sur la liste principale de Piazza Affari, Amplifon a également clôturé dans le rouge, après avoir été le seul titre haussier pendant la majeure partie de la séance, chutant de 0,2 % à la cloche finale.

Telecom Italia, en revanche, a abandonné 3,8%, virant à la baisse après deux séances clôturées dans le vert.

Enel a clôturé en baisse de 1,4 % après avoir annoncé qu’Enel Brasil, une filiale de la société chilienne cotée Enel Américas, avait finalisé la vente de la totalité de sa participation dans la société brésilienne de distribution d’électricité CELG Distribuição CELG D, représentant environ 99,9 % du capital social de cette dernière, à Equatorial Participações e Investimentos, filiale d’Equatorial Energia.

Une autre grande entreprise publique, Eni, est également dans le rouge. L’action du chien à six pattes – en baisse de 2,3% – a annoncé jeudi que Plénitude, par l’intermédiaire de sa filiale américaine Eni New Energy US, avait acquis la centrale photovoltaïque de 81 MW de Kellam située dans le nord du Texas, à 80 km du complexe métropolitain de Dallas Fort Worth. La centrale, vendue par Hanwha Qcells USA, rejoint les autres actifs du Texas et du reste des États-Unis dans le portefeuille de Plénitude qui, avec cette transaction, atteint une capacité installée de 878 MW sur le marché américain. L’usine est construite sur plus de 150 hectares de terrain et l’énergie produite sera vendue à une compagnie d’électricité locale.

Dans le segment des cadets, Cembre a cédé 1,6%, après un gain de 1,6% lors de la session précédente.

Tod’s, en revanche, a perdu 2,0%, après le gain de 1,5% d’Eve.

Tinexta a clôturé en baisse de 1,7 %. La société a annoncé mercredi la signature d’un accord contraignant pour acquérir une participation de 20% dans Defense Tech Holding Benefit Company via un véhicule en propriété exclusive.

Du côté haussier de la liste, les achats sur Wiit, qui ont clôturé en avance de 2,0%, enregistrant sa troisième session consécutive du côté haussier.

Ariston Holding a également bien performé, progressant de 2,3 %, répétant Eve’s Green avec 1,6 %.

Du côté des petites capitalisations, Seri Industrial a clôturé en hausse de 3,6 %. Le stock a enregistré un volume inhabituellement élevé avec plus de 237 000 pièces échangées sur une moyenne de trois mois d’environ 87 000.

Landi Renzo, en revanche, a augmenté de 2,0% dans la foulée du vert de 1,1% de la veille.

Conafi a cédé 2,3%, terminant pour la troisième session consécutive du côté baissier.

Next Re a terminé en baisse de 0,9 %. La société a récemment annoncé la signature d’un accord d’achat et de vente définitif avec IHC Verona Srl, une société soumise à la gestion et à la coordination d’AHC International Consulting AG, concernant la propriété hôtelière située à Vérone, pour un prix de vente de 7,4 millions d’euros plus impôt.

Parmi les PME, Alfonsino a fermé 3,9%, retraçant après le vert de jeudi avec 8,4%.

Almawave, en revanche, a augmenté de 0,8%, après un gain de 0,7% lors de la session précédente.

Pharmacosmo a remporté un actif de plus de 11 %, après avoir également clôturé dans le vert à la veille de la séance, mais avec 0,5 %. L’action s’est négociée à un niveau élevé, avec plus de 89 000 changements de mains, contre une moyenne sur trois mois de 18 700.

Vendredi à New York, le Dow Jones a clôturé 0,2% dans le rouge à 33 147,25, le S&P a terminé en négatif de 0,3% à 3 839,50 et le Nasdaq a cédé 0,1% à 10 466,48.

En Asie vendredi, le Nikkei a clôturé légèrement dans le vert à 26 094,50, le Shanghai Composite a terminé dans le vert de 0,5 % à 3 089,26 et le Hang Seng a augmenté de 0,2 % à 19 781,41.

Parmi les devises, l’euro a changé de mains à 1,0685 USD contre 1,0686 USD à la clôture de vendredi. En revanche, la livre vaut 1,2075 USD contre 1,2058 USD vendredi soir.

Parmi les matières premières, le Brent vaut 85,91 USD le baril contre 83,94 USD le baril vendredi soir.

L’or, en revanche, se négocie à 1 824,02 USD l’once contre 1 815,34 USD l’once vendredi soir.

Dans le calendrier économique de lundi, à 09h45 CET, l’indice des directeurs d’achats manufacturiers de l’Italie sera publié, puis cinq minutes plus tard celui de la France, puis celui de l’Allemagne, et à 10h00 CET viendra celui de la zone euro.

Parmi les entreprises de Piazza Affari, aucune annonce particulière n’est attendue.

Par Chiara Bruschi, journaliste Alliance News

Commentaires et questions à [email protected]

Copyright 2023 Alliance News IS Italian Service Ltd. Tous droits réservés.

[ad_2]

Laisser un commentaire