Daily Schmankerl : L’exécutif du Bayern Munich est toujours amer à propos du non-appel ; Une autre star à rejoindre Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr ; Chelsea, Arsenal à la poursuite du jeune du Real Madrid ; Marco Reus à…RB Leipzig ? ; et plus!


Le directeur sportif du Bayern Munich, Hasan « Brazzo » Salihamidžić, est toujours un peu vexé par ce qu’il perçoit comme un non-appel sur une faute présumée d’Andre Silva sur Joshua Kimmich lors de la préparation du but égalisateur du RB Leipzig vendredi.

« C’était une faute manifeste, c’est tout ce que je peux en dire. On ne peut pas se plaindre de l’arbitre, même s’il n’a pas eu sa meilleure journée. C’est plus notre faute si nous n’avons pas gagné », a déclaré Salihamidžić.

L’arbitre Daniel Siebert a expliqué sa position et pourquoi il n’a pas fait d’appel.

« Il y a eu des contacts, je ne peux pas le nier. Mais dans l’ensemble pour moi ce n’était pas une faute (sur Kimmich). Un peu de contact doit être autorisé dans un match de haut niveau de Bundesliga. Pour moi, il n’y a pas eu de faute », a déclaré Siebert.

Quant à savoir pourquoi Dayot Upamecano s’est échappé avec un carton jaune au lieu d’un carton rouge à un moment clé de la seconde mi-temps, l’arbitre avait également une explication à cela.

« Si la faute avait eu lieu au centre, directement devant la surface de réparation, la situation aurait été différente. Si de Ligt n’était pas en plein sprint, ce serait une situation différente. J’avais le sentiment que De Ligt était si proche de la scène et n’était pas dominé. Par conséquent, pas de carton rouge pour Upamecano », a déclaré Siebert.

Je ne suis qu’un mec qui tape cette histoire, mais je ne pensais pas non plus que c’était une faute. Il y a eu un contact et c’était sûrement à la limite, mais je ne pensais pas que c’était suffisant pour justifier un coup de sifflet.

Lié au Bayern Munich il y a quelques semaines à peine, Keylor Navas du Paris Saint-Germain pourrait rejoindre Cristiano Ronaldo à Al-Nassr :

Je ne savais vraiment pas si le Borussia Dortmund avait recruté Julian Ryerson dans son équipe ou dans le côté obscur (sont-ils les mêmes ?) après avoir lu cette citation sur la façon dont le défenseur s’est retrouvé avec le club :

Quelle semaine pour le Bayern Munich ! Yann Sommer a officiellement été transféré, Konrad Laimer signe officieusement son accord (prétendument), et il y a une excitation mur à mur pour le redémarrage de l’équipe en Bundesliga.

Inutile de dire que nous avons BEAUCOUP de choses en tête sur les plus grandes nouvelles de la semaine. Voici ce que nous vous proposons pour l’épisode de cette semaine :

  • Réagissant à la signature de Yann Sommer et à la bizarrerie étrange de cet accord qui sera étrange à regarder se dérouler.
  • La signature de Konrad Laimer n’est pas officielle, mais c’est fait.
  • De nouvelles rumeurs sur Harry Kane de Tottenham Hotspur et pourquoi il sera plus facile pour le Bayern Munich de l’obtenir plutôt que pour d’autres équipes de Premier League.
  • Les fans du Bayern Munich devraient-ils être enthousiasmés par Arijon Ibrahimović ?
  • Évaluation de la course au titre de Bundesliga.
  • Quelques brèves réflexions sur la première de la série de Le dernier d’entre nous.

L’ancienne cible de transfert du Bayern Munich, Eduardo Camavinga, n’a pas fait sensation au Real Madrid, mais cela n’a pas empêché le Chelsea FC et l’Arsenal FC de faire pression sur le joueur :

Arsenal et Chelsea ont tous deux interrogé le Real Madrid sur la disponibilité d’Eduardo Camavinga ce mois-ci, ont indiqué des sources à 90min. Les Gunners et les Bleus sont tous deux à la recherche de renforts au milieu de terrain avant la fin du mercato de janvier – 90min a rapporté vendredi les approches ratées de Chelsea pour Franck Kessie, Yves Bissouma et Moises Caicedo déjà cette semaine.

Leurs recherches respectives les ont conduits à Camavinga, qui a trouvé des débuts difficiles à trouver au cours de ses deux années avec Los Blancos.

Cependant, des sources proches du Real Madrid insistent sur le fait qu’ils veulent le garder, tandis que ceux proches de Camavinga disent qu’il ne cherche pas à partir et qu’il est heureux au club malgré son temps de jeu limité.

Le Borussia Dortmund pourrait-il envisager de déménager au RB Leipzig, ainsi qu’à Manchester United ? Sky Sport a commencé à relier les points :

L’avenir de Marco Reus – il est encore complètement ouvert. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de négociations avec son club Borussia Dortmund au sujet d’une prolongation, bien que son contrat expire à la fin de la saison. Le capitaine du BVB suscite l’intérêt d’autres clubs. Aussi au RB Leipzig?

Le consultant de Reus Dirk Hebe était l’invité de la Red Bull Arena vendredi soir à Leipzig à l’entame de la suite de la manche contre le FC Bayern (1-1). Selon les informations de Sky, il a assisté au match à l’invitation de RB. Que se passe-t-il entre Reus et les Red Bulls ?

Le fait est que le nouveau directeur général de Leipzig, Sport Max Eberl, est l’un des plus grands sponsors de la carrière de Reus. En 2009, alors qu’il était encore directeur sportif du Borussia Mönchengladbach, il fait entrer Reus en Bundesliga en provenance du club de deuxième division RW Ahlen pour un million d’euros. Déjà il y avait levier du côté de Reus. Son ascension fulgurante a rapporté 17 millions d’euros à Gladbach en 2012, lorsque le natif de Dortmund est passé dans son club de cœur le Borussia Dortmund grâce à une clause d’opt-out.

Eberl a récemment laissé entendre au journal BILD qu’il voyait toujours un joueur intéressant à Reus, qui pourrait devenir un problème à Leipzig, notamment en raison de son contrat expirant : « En général, les joueurs de transfert gratuit ont trouvé un très grand marché Si les joueurs sont des transferts gratuits , alors vous devriez au moins vous occuper de chacun. À propos des qualités de la star offensive, Eberl a déclaré: « Marco est plus un leader qui peut rendre une équipe plus forte grâce à son expérience. »

Tout est possible d’ici le mercato d’été, mais ce serait bizarre, hein ?

Le Bayern Munich n’a pas vraiment beaucoup de jours moyens. Aujourd’hui, face au RB Leipzig, c’était l’un d’entre eux. Compte tenu de la durée de l’absence de la Bundesliga, la performance peut être pardonnée. Cependant, les choses doivent s’améliorer rapidement car les matchs vont arriver vite et bien pour le Bayern. Nous parlons de ce qui suit dans ce podcast :

  • La programmation sélectionnée par Julian Nagelsmann
  • Les débuts de Yann Sommer et sa diffusion au long cours
  • Les forces et les faiblesses de la composition du RB Leipzig
  • La performance décevante de Joshua Kimmich
  • Quelques jeux qui arrivent
  • La carte « orange » de Dayot Upamecano
  • La différence entre avoir Benjamin Pavard et avoir Noussair Mazraoui dans la programmation
  • Un aperçu des performances de chaque joueur du côté du Bayern
  • Les remplacements de Nagelsmann

Écoutez ci-dessous ou sur Spotify :



Laisser un commentaire