apple : Apple n’a pas encore procédé à des licenciements massifs. Savoir pourquoi


Au milieu de la peur de la récession, plusieurs entreprises multinationales ont licencié leurs employés. Cependant, Apple est l’une de ces marques qui n’a pas encore licencié. Cependant, à partir du 2 février, les gens auront une image claire de ce que le géant de la technologie entreprendra comme prochaine étape. Pendant ce temps, on suppose qu’Apple envisage actuellement de licencier du personnel, du moins du côté de l’entreprise.

Twitter a été l’une des premières grandes entreprises numériques à licencier en masse des travailleurs pour réduire les coûts fin octobre 2022. Suite à son rachat officiel, le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a décidé de licencier la moitié du personnel de l’entreprise. Suite à des pertes importantes dans plusieurs de ses divisions, Meta a rapidement annoncé le licenciement de près de 10 000 employés. À la suite de ces entreprises, des organisations comme Amazon et Google ont également licencié leur personnel en masse.

Apple est actuellement la seule entreprise technologique importante à avoir évité d’énormes licenciements. Selon AppleInsider, l’entreprise a licencié quelques-uns de ses leaders de la vente au détail, mais l’effectif ne semble pas dépasser 100 personnes. La dernière série de licenciements généralisés d’Apple a eu lieu en 1997.

La surembauche qui a eu lieu pendant la pandémie est l’une des principales causes des licenciements massifs dans les grandes entreprises. Cependant, entre 2020 et 2022, Apple a pris des décisions d’embauche prudentes. Apple comptait 164 000 employés en septembre 2022, soit une augmentation de 6,5 % par rapport à la même période en 2021. Comme indiqué, plus d’informations sur les performances d’Apple seront disponibles le 2 février.

FAQ

  1. Combien d’employés Meta a-t-elle licenciés ?
    Meta a annoncé le licenciement de près de 10 000 employés. Avant Meta, Twitter avait appelé à licencier ses employés en masse.
  2. Pourquoi Apple n’a-t-il encore licencié aucun de ses employés ?
    La surembauche qui a eu lieu pendant la pandémie est l’une des principales causes des licenciements massifs. Cependant, entre 2020 et 2022, Apple a pris des décisions d’embauche prudentes.

Déclaration de non-responsabilité : Ce contenu est rédigé par une agence externe. Les opinions exprimées ici sont celles des auteurs/entités respectifs et ne représentent pas les opinions d’Economic Times (ET). ET ne garantit, ne se porte garant ou n’approuve aucun de ses contenus et n’en est pas responsable de quelque manière que ce soit. Veuillez prendre toutes les mesures nécessaires pour vous assurer que les informations et le contenu fournis sont corrects, mis à jour et vérifiés. ET décline par la présente toute garantie, expresse ou implicite, relative au rapport et à son contenu.

Laisser un commentaire