Enquête sur les changements dans l’activité de la spondylarthrite ankylosante jusqu’à la vague COVID-19 de 2021 à Taïwan en utilisant un système de gestion des dossiers médicaux électroniques

[ad_1]

Déclaration d’éthique

Le comité d’examen institutionnel (I) de l’hôpital général des anciens combattants de Taichung a approuvé l’étude (TCVGH-IRB n° : CE22171A) et a renoncé au consentement éclairé car toutes les données ont été anonymisées avant l’analyse et toutes les expériences ont été réalisées conformément aux directives et réglementations en vigueur.

Étudier le design

Il s’agissait d’une étude de cohorte rétrospective monocentrique.

Les sources de données

L’EMRMS a été créé en novembre 2016 pour aider les rhumatologues à effectuer des évaluations ASDAS et BASDAI et à évaluer de manière exhaustive les résultats cliniques chez tous les patients atteints de SA au TCVGH. La base de données EMRMS contient des informations sur, par exemple, les caractéristiques biologiques liées à la SA (niveau de CRP et ESR), les comorbidités du patient, les antécédents du patient et les antécédents familiaux. La fiabilité et la validité des données ont été vérifiées13. Les patients atteints de SA ont été enrôlés consécutivement dans la cohorte TCVGH-AS après qu’ils aient reçu un diagnostic de SA par un rhumatologue du TCVGH selon les critères modifiés de New York de 198414. Les données CRP et ESR ont été automatiquement téléchargées dans le système d’information sur les soins de santé du TCVGH afin de réduire les erreurs humaines. Les informations recueillies par des infirmières formées comprenaient celles sur les caractéristiques cliniques, l’âge d’apparition, les comorbidités à la présentation (hypertension, diabète sucré, hyperlipidémie, hépatite B, hépatite C, insuffisance rénale, goutte, maladie coronarienne, accident vasculaire cérébral, maladie parodontale, ostéoporose et tuberculose). ), les affections extra-rachidiennes périarticulaires (synovite, enthésite et dactylite) et les manifestations non articulaires (psoriasis, uvéite et MII), les antécédents familiaux de maladie auto-immune et les antécédents d’arthropathie du patient. Ces données ont été obtenues au moyen de questionnaires et de feuilles de travail standardisés pour assurer la reproductibilité conformément aux bonnes pratiques de laboratoire. Le rhumatologue responsable a ensuite confirmé les caractéristiques cliniques des patients, et les infirmières ont aidé les patients à remplir les questionnaires d’auto-évaluation pour l’évaluation de la maladie. Les questionnaires ont été remplis sur l’application TCVGH lors des visites ambulatoires de 3 mois ou lors des journées d’examens sanguins.

Populations étudiées

Du 7 février 2021 au 16 octobre 2021, 342 patients atteints de SA ont été suivis à l’aide de l’EMRMS ; 252 patients ont été évalués en phase pré-COVID-19 (BASDAI, ASDAS-ESR ou ASDAS-CRP)\ ; 126 patients ont été évalués pour au moins une activité de la maladie au cours de chaque période d’étude, que l’évaluation ait été effectuée lors de consultations ou de télésanté ou à l’aide de l’application Web EMRMS. Les patients du TCVGH ont commencé à utiliser l’application EMRMS en novembre 2016 pour surveiller l’activité de la maladie et l’observance des médicaments tous les 3 mois.

Périodes d’évaluation de l’activité de la maladie

Les nombres hebdomadaires de nouvelles infections par le SRAS-CoV-2 en 2021 à Taïwan sont illustrés à la Fig. 1.

Figure 1
Figure 1

Nombre hebdomadaire de nouvelles infections par le SRAS-CoV-2 enregistrées à Taïwan ; phase pré-vague COVID-19 : 6e à 17e semaine de 2021 (7 février au 1er mai 2021). Phase de vague COVID-19 : 18e à 29e semaine de 2021 (2 mai au 24 juillet 2021) Phase post-vague de COVID-19 : 30e à 41e semaine de 2021 (25 juillet au 16 octobre 2021). *Les calculs hebdomadaires sont basés sur le tableau de comparaison année-semaine de l’OMS, où chaque semaine comprend les 7 jours et la première semaine de chaque année n’inclut pas nécessairement janvier.

L’évolution longitudinale du nombre de cas d’infection par le SRAS-CoV2 a été divisée en trois phases : (1) la phase pré-vague COVID-19 (du 7 février au 1er mai 2021), (2) la phase vague COVID-19 ( 2 mai au 24 juillet 2021) et (3) la phase post-vague COVID-19 (25 juillet au 16 octobre 2021).

Évaluations de l’activité de la maladie

Différentes versions de l’ASDAS ont été combinées avec des mesures axées sur le patient (évaluation globale de l’activité de la maladie, des maux de dos, de la durée de la raideur matinale et de la douleur ou de l’enflure périphérique ; tous les paramètres ont été évalués à l’aide d’une échelle d’évaluation numérique [NRS] de 0 à 10) avec une mesure de laboratoire de l’inflammation (niveau CRP ou ESR)15.Le BASDAI était basé uniquement sur des mesures axées sur le patient (six questions, y compris le degré de fatigue/fatigue ressentie, la douleur liée à la SA dans le cou, le dos ou la hanche, la douleur ou l’enflure dans d’autres articulations, l’inconfort dans les zones sensibles causées par le toucher, la pression et l’inconfort depuis le réveil, et la durée de la raideur matinale depuis le réveil ; tous les paramètres ont été évalués à l’aide d’un NRS de 0 à 10). Les résultats rapportés par les patients (PRO) fournissent des évaluations clés de la fonction et de la capacité à effectuer des activités quotidiennes. Les PRO facilitent l’évaluation des réponses au traitement grâce à des mesures cliniques évaluées par un médecin16,17.

analyses statistiques

Les variables continues sont rapportées sous forme de moyennes ± écart type (SD), et les variables catégorielles sont rapportées sous forme de pourcentages. Les différences dans les variables continues ont été évaluées pour le même patient à deux moments en utilisant un t test. Le test de Kolmogorov – Smirnov a été utilisé pour le test de normalité, les données non paramétriques ont été utilisées pour le test de rang signé de Wilcoxon pour comparer les données appariées. L’évaluation ASDAS a été utilisée pour mesurer quatre états d’activité de la maladie : inactif, modéré, élevé et très élevé. L’activité de la maladie a été évaluée selon trois valeurs seuils : 1,3, 2,1 et 3,5 unités pour ASDAS-CRP et ASDAS-ESR, et les valeurs BASDAI optimales étaient de 2,1, 3,1 et 3,7 unités correspondant à ASDAS-CRP ; 2,0, 2,6 et 4,8 unités correspondant à ASDAS-ESR dans la population taïwanaise18. Les valeurs seuils suivantes ont été sélectionnées pour indiquer une amélioration : un changement de ≥ 1,1 unité indique une amélioration clinique significative, et un changement de ≥ 2,0 unités indique une amélioration majeure19. Les résultats d’une analyse de validation croisée ont fortement soutenu les valeurs seuils sélectionnées. Les données ont été analysées à l’aide du logiciel SAS (SAS Institute, Cary, NC, USA).

Normes éthiques

L’approbation éthique a été obtenue conformément à la politique du comité d’éthique de l’hôpital général des vétérans de Taichung (TCVGH-IRB n° : CE21149B).

[ad_2]

Laisser un commentaire